Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle adresse du blog : www.silkroad-conseil.com/blog

Spaghetti al nero di sepia, à l'encre de seiche

Par Peggy L. Dec 11, 10:25 vin, cuisine

Il fait noir, il fait froid… Pas envie de cuisiner pour une personne, pas envie de tomber dans la facilité d’une soupe en sachet trop salé, trop sucré, trop faut arrêter les conneries !

Alors on fouille les placards sans trop de convictions, cherchant quelque chose de plus motivant qu’un paquet de chips (trop salé, trop gras, trop facile). Et là, le graal brille dans le noir derrière les lentilles du Puy : des spaghettis à l’encre de seiche (oui des spaghettis noires qui brillent dans le noir, je sais.).

Spaghetti al nero di sepia, à l'encre de seiche

Depuis que j’ai emménagé avec quelqu’un, je n’ai pas osé proposer des pâtes noires avec un fort goût iodé. Moi j’adore, mais ça m’étonnerait que quelqu’un qui rebute à manger du poisson séché apprécierait. Et puis j’aime aussi son odeur de cuisson : j’aime sentir la mer qui bout :-)

Et une belle assiette de pâtes pleine de couleurs chics et de parfums chocs, ça remonte le morale comme quand on déroule des chaussettes en laine jusqu’aux cuisses. C’est quand même plus glam de trainer en bas de laine qu’en jogging.

Pour une assiette de spaghetti à l’encre de sèche, carotte et oignons nouveaux :
- 100g de spaghetti à l’encre de seiche
- 1 cuillère à café de graines de sésame grillées
- 1 carotte coupées en juliennes
- 1 ou 2 oignons nouveaux en rondelles
- 1 gousse d’ail
- de l’huile d’olive et du sel

Mettre à cuire les pâtes. Faire sauter les légumes dans l’huile d’olive avec la gousse d’ail. Ajouter les spaghettis cuites avec une louche d’eau de cuisson. Servir et saupoudrer de graines de sésame.

Accompagner d’un verre de Loupiac.

It's dark , it's cold ... Do not want to cook for just one person, not want to fall into the ease of a dry soup : too salty, too sweet, to stop the bullshit ! Then we search in the cupboards without much conviction, looking for something more exciting than a pack of chips (too salty, too fatty, too easy). And there, the grail glows in the dark behind the Puy's lentils : squid ink spaghettis (yes, black spaghettis that glow in the dark, I know).

Since I moved in with someone, I did not dare propose black pasta with a strong iodine taste. I love it, but I doubt that someone who puts off eating dried fish may appreciate. And I also love the fragrance of cooking : I like to smell the sea boiling :-)

And a nice plate of pasta full of chic colors and shock fragrances makes the moral rolled up like wool socks up to the thighs. It is still more glam to linger in woolen stockings than in a jogging pant.

For a plate of squid ink spaghetti with carrot and onions :
- 100g of squid ink spaghetti
- 1 teaspoon of toasted sesame seeds
- 1 carrot, cut into julienne strips
- 1 or 2 spring onions, sliced
- 1 clove of garlic
-
Olive oil and salt

Cook the pasta. Sauté vegetables in olive oil with garlic. Add cooked spaghetti with a ladle of cooking water. Serve and sprinkle with sesame seeds.
Serve with a glass of Loupi
ac.

Spaghetti al nero di sepia, à l'encre de seiche